Catégories

Citron caviar : plantation, culture et entretien

Citron caviar : plantation, culture et entretien

Le citron caviar est une plante très tendance. Si les chefs cuisiniers se l’arrachent, quelle en est la raison ? Est-il possible de cultiver cette plante en pot chez soi pour s’offrir le luxe de consommer du citron caviar maison ? On vous explique tout ce que vous devez savoir sur le citronnier caviar.

Citron caviar : une plante gorgée de délicieux mystères

Le citron caviar, aussi appelé citron perle, finger lime, microcitrus australasica ou citrus australasica, est un fruit de la famille des agrumes et des Rutacées. Ce fruit originaire de l’est de l’Australie provient d’un arbuste épineux. Dans son environnement naturel, cet arbuste peut atteindre 2 à 3 mètres de hauteur.

Lire également : Comment avoir des fruits et des légumes tout l'été ?

Aujourd’hui, nombreux sont les chefs cuisiniers qui se l’arrachent : mais pourquoi donc ? La réputation du citron caviar n’a fait que prendre de l’ampleur ces dernières années, et pour cause. Cet agrume parfumé est un citron bien particulier qui sert à décorer et à agrémenter certains plats afin de les sublimer.

Le fruit étant relativement rare dû à l’aspect un peu capricieux de sa culture, il est aussi très cher. Alors, pourquoi ne pas le faire pousser chez soi ? Il est tout à fait possible de faire pousser un citronnier caviar chez soi, en respectant les conditions drastiques dont cet arbuste épineux a besoin pour se développer et donner des fruits.

A lire en complément : Où voulez-vous placer l'imprimante ?

Mais revenons d’abord sur les principales caractéristiques de cette plante et de ses fruits.

Description du citron caviar : le fruit et la plante

La plante dont le citron caviar est issu est le citronnier caviar. Cette plante est caractérisée par ses feuilles vert forêt, en forme d’ellipses. Les feuilles du citronnier caviar sont persistantes, comme pour de nombreux agrumes.

L’arbre citronnier caviar donne des fleurs avant de partir en fructification. Ces fleurs, comme pour la plupart des agrumes (oranger, citronnier) sont de jolies petites fleurs blanches et/ou roses qui sont extrêmement parfumées.

Le délicat parfum de ces fleurs de citron caviar peut être apprécié dès la fin de l’hiver (mars-avril) et jusqu’en été pour les floraisons les plus longues et tardives.

Si les plantes parviennent à partir en fructification, chaque petite fleur de citronnier caviar se transformera alors en citron caviar, ce fruit si convoité qui se récolte d’octobre à décembre.

Le citron caviar ressemble à des « doigts » et passe par divers stades colorés en fonction de son degré de maturité et de la variété choisie. Rose, rouge, vert… Ce fruit reste étonnant par son aspect… mais aussi par son goût.

Le fruit du citronnier caviar se présente sous forme de fruit oblong ou cylindrique, assez petit, qui tient dans le creux de la main. Ce fruit qui n’est pas rond peut même ressembler de loin à un cornichon mariné lorsqu’il est tout vert. Il n’a donc rien à voir avec son cousin le citron, ni dans sa texture, ni dans son goût ou son aspect.

Citron caviar : quoi de plus qu’un citron ?

Le citron caviar est un fruit rare et cher que les grands chefs cuistots s’arrachent dans le monde entier. Mais pourquoi donc ? Le citron caviar apporte une touche d’élégance aux plats qu’il agrémente, mais aussi un goût inimitable.

On le cherche partout dans les supermarchés, au rayon fruits et légumes… La chair / pulpe du citron caviar peut être rose, jaune, crème ou verte. Six vésicules se trouvent à l’intérieur du citron caviar, contenant elles-mêmes cette fameuse pulpe constituée de « perles » croquantes et translucides qui rappellent le caviar.

La saveur du citron caviar est acidulée : croquez les « perles » sous la dent et elles libéreront leurs saveurs particulières de citron, de pamplemousse et de citronnelle : des parfums délicats, fins et divins en cuisine.

Ce nouvel aliment fait parler de lui depuis quelques années et peut se préparer de multiples façons : en garniture, en condiment, en exhausteur de goût ou en décoration, dans des plats sucrés comme salés (tartelettes, carpaccio, risotto, soupes, beignets de fruits de mer, tartinades, entrées fines, pâtisseries… Le citron caviar révolutionne le monde de la grande cuisine.

Pour pouvoir faire vous-même vos arrangements culinaires sans avoir à chercher du citron caviar partout, faites-le pousser chez vous !

Conseils de culture et d’entretien du citron caviar

Le citronnier caviar a des besoins très spécifiques pour pouvoir fructifier et rester en forme. Comme la plupart des arbres de la famille des agrumes, le citronnier caviar ne supporte pas le froid et les hivers rigoureux.

La plante du citron caviar n’est pas faite pour rester dehors : un soin tout particulier sera à accorder à la plante, que vous aurez soin de planter en pot et non en pleine terre, à moins bien sûr que vous n’habitiez des régions à climats favorables : Corse, littoral des Pyrénées Orientales ou Côte d’Azur.

Le citron caviar est à faire hiverner en serre ou en véranda si vous tenez à le conserver en bon état, avec des protections supplémentaires (voile d’hivernage, etc.) en cas de coup de froid.

Le type de sol affectionné par cet arbuste épineux est un sol drainant et riche, cet arbre étant particulièrement gourmand. Il demandera une importante fertilisation si vous souhaitez arriver à le faire fructifier.

Le citron caviar grandit bien dès lors qu’il est en climat hors gel et qu’il bénéficie d’une exposition soleil / mi-ombre. En termes d’arrosage, le citron caviar a besoin d’eau dès qu’un centimètre de terreau est sec. Votre citron caviar en pot peut être entreposé en extérieur, en terrasse ou sur un balcon, à la belle saison (hors gel).

Le rempotage du citron caviar se fait à la fin de l’été lorsque la floraison est passée.

Enfin, la taille du citronnier caviar s’effectue en mai-juin, avec des ciseaux désinfectés ou au sécateur. les nouvelles pousses peuvent être éclaircies afin de redonner une forme arrondie à votre citronnier caviar. En dehors de cette esthétique recherchée sur les agrumes, aucune taille n’est requise pour ce petit arbre.

Il est tout de même bon de savoir que la taille du citron caviar lui permet de stimuler non seulement la floraison mais aussi la fructification.

Comment planter un citron caviar ?

Vous avez enfin trouvé votre citronnier caviar ? Voici les quelques gestes à respecter au moment de la plantation de l’arbuste en pleine terre :

  • La plantation de ce type d’arbre se fait au printemps (mars-avril) lorsque les périodes de gelées sont passées ;
  • Choisissez un sol ou un substrat drainant, frais, neutre à légèrement acide (non calcaire) ;
  • Veillez à lui choisir une exposition soleil / mi-ombre ;
  • La plante adulte n’est pas rustique : en fonction du porte-greffe, rentrez votre citron caviar dès que les températures négatives arrivent.

La plupart des agrumes se cultivent en pleine terre pour avoir de meilleures chances de fructification. Le besoin du citron caviar en eau et en fertilisant est assez important et peut devenir très contraignant si la plante est en pot.

Le manque de rusticité de la plante vous rend la tâche plus complexe, surtout si vous n’habitez pas dans une région au climat clément.

Plantation du citron caviar en pot

  • Choisissez un pot légèrement plus grand que le système racinaire de l’arbre : les agrumes ont besoin de place ;
  • Le pot sera idéalement en terre cuite afin de favoriser la respiration de l’arbre et de ses racines ;
  • La motte doit bien être imbibée ou humectée avant d’être déposée dans le pot ;
  • Tapissez le fond du pot de billes d’argile pour bien drainer ;
  • Verser 1/3 d’un mélange préparé au préalable : 2/3 terre de jardin, 1/3 terreau spécial agrumes ;
  • Déposez doucement la motte en vous assurant que le système racinaire n’est pas enchevêtré ;
  • Complétez avec le reste de préparation de terre ;
  • Arrosez généreusement, 1 fois par jour : la terre doit en permanence être humectée, au grand minimum ;
  • L’apport d’engrais se fait tous les 6 mois :engrais granules à libération lente , ou alors tous les 3 arrosages (engrais liquide spécial agrumes) si possible.

Votre citronnier caviar est prêt à aller s’installer sur un balcon, une terrasse, en bac ou même dans un verger pour les sujets en pleine terre.

Citron caviar : fragilités et maladies

Le citronnier caviar résiste plutôt bien aux maladies et on ne dénombre pas d’attaques particulières pour lesquelles il faudrait faire particulièrement preuve de vigilance.

Pensez bien à remiser votre citronnier caviar en pot dès que l’hiver arrive, voire avant. Ce petit arbuste ne doit en aucun cas être exposé à des températures allant en-dessous de -4 °C à -5 °C, au risque de geler et de dépérir.

Si le citron caviar reçoit de bons soins, il n’a aucune raison d’être fragilisé. C’est un agrume qui requiert beaucoup d’attention et qui est exigeant. Tous les arbustes épineux de ce type ne donneront pas de fruits dès les premières années.

Ne vous découragez pas pour autant ! L’entretien et le soin d’un citronnier caviar peuvent porter leurs fruits : fertilisez, arrosez et soyez patients. Ce fruit comblera vos invités et ajoutera une touche de classe à vos apéros dès que vous ferez votre première récolte de citrons caviar.

Enfin, au moment de remiser votre citronnier caviar, ne le placez surtout pas près d’une source de chaleur : ses feuilles risquent de pâtir du choc thermique. Bonne plantation et bonne dégustation à vous !

Articles similaires

Lire aussi x