Catégories

Comment utiliser les oyas au jardin ?

Comment utiliser les oyas au jardin ?

Vous pouvez dire que les oyas sont des solutions anciennes. Certes, elles sont bien anciennes, mais il s’agit là d’un système d’arrosage écologique et économique. Elles apportent aux cultures de l’eau en fonction de leurs besoins. Décidé en d’adopter quelques-uns, découvrez dans cet article comment les utiliser au jardin.

Un oya ou un olla, kesako ?

 

A voir aussi : Optimisez votre confort thermique en optant pour une clim réversible

L’oya, appelé également olla, est un pot fait en argile cuite poreuse. Il existe depuis plus de 4 000 ans et on l’utilise comme un système d’arrosage. Avec plusieurs oyas, on crée un système d’irrigation et pour ce faire, on enterre ces poteries près des cultures. Ils vont par la suite distribuer l’eau en fonction des besoins des plantes. C’est dans cet arrosage comme il se doit que réside l’intérêt principal de ces oyas. La diffusion d’eau se fait progressivement, ce qui va vous permettre de faire des économies d’eau dans l’ordre des 50 à 70% comparé à un système d’arrosage classique.

Les oayas vont également vous permettre de créer une zone humide sans excès d’eau. En utilisant des oays dans votre jardin, vous pouvez aussi éviter la propagation des maladies et des champignons causés par un excès d’eau. À aucun moment la terre ne sera trop humide.

Lire également : Ramener des punaises de lit de voyage : conseils pour éviter cela

L’installation des oyas dans le jardin

Il faut commencer par mettre en terre ces poteries et s’assurer qu’elles soient bien enterrées. Pour ce faire, creusez un trou plus grand que l’oya. Pour sa mise en place dans le trou, vérifiez bien qu’il n’y ait pas de rocher affleurant ou de cailloux pointus. Vous pouvez par la suite déposer l’oya. Quand vous enterrez l’oya, laissez quand même environ un centimètre dépasser du sol. Vous pourrez par la suite remplir de terre le reste du trou et tassez doucement et régulièrement pour qu’il n’y ait pas de zone sans terre ou trop aérée.

C’est en fonction de l’emplacement des oays que vous devez organiser vos plantes et vos légumes. Ces derniers doivent être mis en terre près du col de l’oya, dans un diamètre plus ou moins grand selon la taille de la poterie. Une fois vos végétaux bien installés, vous pourrez remplir l’oya d’eau et n’oubliez pas de le refermer avec son couvercle. Même si on dit que l’oya convient à tous les végétaux, il peut ne pas assurer l’arrosage des légumes comme les carottes et les betteraves, ce qui vous obligera quand même d’arroser vous-même.

Il est également possible de semer près de l’oya. Pour ceci, il est recommandé d’arroser les semis au début, car l’eau distribuée par ce système d’irrigation n’est pas suffisante pour assurer la germination des semis en surface. L’arrosage des arbres et des arbustes pourra également être assuré par l’oya. Cependant, il faudra prendre un oya pour un arbre ou un arbuste et si le spécimen est plus grand, il faudra installer deux ou trois oays à l’amont de la ramure. Vous devez de temps à autre remplir d’eau votre oya pour qu’il ne soit pas complètement vide.

 

 

 

 

Les avantages de l’utilisation des oyas dans le jardin

L’utilisation des oyas dans le jardin présente de nombreux avantages. Elle permet une économie considérable en termes d’eau. Effectivement, l’oya est un système d’irrigation très efficace qui permet de réduire la consommation en eau jusqu’à 70%. Cet arrosage localisé évite aussi les perturbations du sol et limite la croissance des plantules indésirables.

De même, l’utilisation des oyas contribue à maintenir une humidité constante autour de vos végétaux et légumes. Cela rend leur entretien plus facile car vous n’aurez pas besoin d’arroser votre potager tous les jours pendant les périodes chaudes ou sèches. Avec ce système d’arrosage régulier et doux, vos plantations pousseront mieux tout au long de leur cycle.

L’utilisation des oyas offre aussi une solution écologique pour arroser vos cultures sans polluer ni nuire à votre environnement naturel. Contrairement aux autres méthodes traditionnelles telles que le tuyau micro-perforé ou le goutte-à-goutte qui nécessitent souvent l’utilisation de produits chimiques nocifs pour les plantations, les oyas sont une alternative plus respectueuse de l’environnement.

Pensez à bien souligner que ces pots sont fabriqués artisanalement localement par des professionnels soucieux du respect environnemental. Ils sont donc disponibles en différents modèles adaptés à toutes sortes de besoins horticoles, allant des petits jardins urbains aux grands potagers familiaux ou communautaires.

Utiliser ces magnifiques objets artisanaux, c’est opter pour une solution d’arrosage économique, écologique et durable qui assurera la croissance de vos cultures en toute simplicité. Avec un peu de temps et de patience, vous constaterez les résultats spectaculaires qu’apporte l’utilisation des oyas dans votre jardin.

Comment entretenir et utiliser les oyas tout au long de la saison de croissance

Maintenant que vous avez installé vos oyas dans votre jardin, pensez à bien savoir comment les utiliser et les entretenir tout au long de la saison de croissance. Voici quelques conseils pour vous aider à tirer le meilleur parti de ces pots d’argile :

Assurez-vous que l’eau atteint bien toutes les racines des plantules en remplissant complètement et régulièrement chaque oya. Selon la taille et le type de plante, cela peut prendre plusieurs jours ou semaines avant que l’eau ne soit totalement absorbée.

Pendant les périodes chaudes ou sèches, il est recommandé de combiner l’utilisation des oyas avec une couverture morte (paillis). Cela permettra non seulement aux plantations d’éviter le stress thermique, mais aussi limitera l’évaporation excessive du sol.

Le nettoyage régulier des oyas garantit leur bon fonctionnement. Effectivement, lorsqu’ils sont obstrués par des impuretés telles que la terre ou les feuilles mortes, ils peuvent empêcher efficacement la distribution uniforme d’eau vers tous les points du pot. Pour éviter cela, rincez simplement chaque oya avec un peu d’eau claire après utilisation, puis laissez sécher à l’air libre sur une surface plane.

Pensez à bien changer régulièrement le positionnement des oyas dans votre jardin afin qu’ils soient utilisés sur différentes parties du terrain. Les zones nouvellement arrosées bénéficieront ainsi toujours autant aux bienfaits offerts par ces petits pots fabriqués artisanalement.

N’hésitez pas à expérimenter différents types et tailles d’oyas pour voir ce qui convient le mieux à votre jardin. En général, les oyas de 2 litres conviennent aux plantations individuelles ou pour les jardins en pots, tandis que ceux de 10 litres sont plus adaptés aux cultures moyennes et grandes.

En suivant ces conseils simples d’utilisation et d’entretien des oyas tout au long de la saison de croissance, vous pouvez être sûr que vos plantations recevront l’eau dont elles ont besoin sans gaspillage excessif. L’utilisation des oyas est ainsi une méthode respectueuse et durable pour prendre soin de votre potager tout en contribuant activement à la préservation environnementale.

Articles similaires

Lire aussi x