Catégories

Rénovation : comment baisser le coût de vos travaux ?

Rénovation : comment baisser le coût de vos travaux ?

Les travaux de rénovation engendrent toujours d’énormes dépenses. Pour limiter autant que possible vos charges, vous avez plusieurs aides financières proposées par l’État. Cependant, la rénovation à faire doit être strictement cadrée. Zoom sur ce que vous devez faire pour baisser le coût de vos travaux.

Axer les travaux de rénovation sur la transition énergétique

 

A voir aussi : Comment emmenez-vous garage atelier ?

La première astuce pour réduire le coût des travaux d’une rénovation c’est de chercher à les financer. Cela tombe bien parce que l’État a mis des dispositifs d’aides financières pour aider les propriétaires. La condition sine qua non pour bénéficier de ces aides financières est de n’effectuer que des travaux qui ont pour but de rendre le logement plus écologique.

Bénéficier de MaPrimeRénov’

Avant 2020, l’Anah gérait ce qu’était le CITE ou crédit d’impôt transition énergétique et l’aide « Habiter mieux Agilité ». Depuis janvier 2020, ces deux formes d’aide sont fusionnées et donnent naissance à MaPrimeRénov’. Cette prime s’adresse à tous les foyers désirant effectuer une rénovation de leur maison. Le montant de la prime est fonction de la pertinence des travaux vis-à-vis de la transition écologique, mais également des revenus du foyer.

A lire en complément : Quelle couleur pour un mobilier en mélamine ?

Une aide pour les foyers au revenu très modeste et modeste

Si vous faites partie de l’une de ces catégories, vous pouvez également prétendre à l’aide de l’Anah « Habiter mieux sérénité ». Le montant de cette aide plafonne à 18 000€ et contrairement à MaPrimeRénov, le montant octroyé est fonction du coût total des travaux. Il est à noter que seules les résidences principales ayant plus de 15 ans uniquement peuvent en bénéficier. Notez également que cette aide financière n’est pas cumulable avec MaPrimeRénov’.

Les aides financières disponibles jusqu’au 31 décembre 2021

Avec l’Eco-prêt à taux zéro, vous pouvez emprunter jusqu’à un montant de 30 000€ sans apport personnel. Vous pouvez encore profiter de ce dispositif jusqu’à la fin de l’année. De même pour les primes chauffage et isolation du coup de pouce économies d’énergie. Sachez que ces deux aides sont cumulables avec MaPrimeRénov’.

Les autres aides pour baisser le coût de vos travaux

D’autres aides relativement importantes peuvent vous aider à réduire le coût de vos travaux. À cela, pensez aux différentes aides fournies par les collectivités de votre région. Il y a également les aides CEE proposées par l’EDF, Engie ou encore Total. N’oubliez pas les différents dispositifs d’exonération de taxes foncières dans votre commune ou département.

Mettre toutes les chances de votre côté

Il convient de vous prévenir que des gens sans vergogne profitent de l’engouement des foyers pour ces aides financières pour les arnaquer. Le service public rappelle qu’il faut faire attention au démarchage abusif. Par ailleurs, il est utile de noter que pour profiter de la plupart de ces aides, il est primordial d’engager des professionnels qualifiés RGE pour effectuer les travaux.

Enfin, avant de souscrire à n’importe quel contrat pour les travaux, il faut d’abord avoir l’aval de l’organisme qui est censé vous accorder les aides. Cela pour éviter les arnaques comme souligné précédemment, mais également pour être sûr de faire les bons travaux. Généralement, les travaux ayant un impact sur la qualité de l’isolation et de la réduction de la consommation d’énergie uniquement sont éligibles.

Articles similaires

Lire aussi x

Show Buttons
Hide Buttons