Catégories

Comment puis-je savoir si une doudoune est chaude ?

Comment puis-je savoir si une doudoune est chaude ?

La doudoune est un vêtement très apprécié surtout pour les randonneurs. Légère, chaude et compacte, la doudoune a traversé des générations et est devenue une pièce incontournable dans toutes les randonnées. Cependant, comment savoir si une doudoune est chaude ? Élément de réponse dans cet article.

Pourquoi porter une doudoune ?

Utiliser une doudoune permet de garder le corps au chaud en toute circonstance. Quand on est confronté au froid, elle sera d’une grande aide afin d’éviter les pertes de chaleur voire l’hypothermie. Également adaptées aux fraîches soirées estivales tout comme aux conditions les plus complexes en haute altitude, les doudounes permettront de maintenir une chaleur corporelle constante.

A découvrir également : Comment faire une piscine en béton hors sol ?

Par ailleurs, une doudoune est un vêtement très comprimable. Cette légère particularité thermique permet de la ranger aisément dans un sac à dos. Compressibilité et douceur sont des caractéristiques très recherchées par les amoureux de montagne pour leur équipement. Par conséquent, réduire le poids des vêtements tout en préservant des performances thermiques optimales est un argument de choix pour adopter une doudoune.

Une doudoune est-elle imperméable ?

Il faut noter qu’une doudoune n’est pas un vêtement imperméable et n’est donc pas recommandée pour se protéger des intempéries. Elle s’utilise en général en tant que couche isolante dans le système des 3 couches. C’est un système qui comporte :

A lire aussi : Quelle puissance pour une pompe de piscine ?

  • Une première couche près du corps, favorisant l’évacuation de la transpiration
  • Une deuxième couche dite « couche isolante », offrant une isolation thermique importante
  • Une troisième couche représentant la veste imperméable respirant, luttant contre les dangers climatiques.

Ainsi, dans cette composition utilisée par certains montagnards, la doudoune est utilisée en seconde couche. Pareil que les softshell, la doudoune préserve du froid et réduit la perte de chaleur. Toutefois, elle détient des pouvoirs isolants bien supérieurs et se conforme facilement aux basses températures. Cela est d’ailleurs partiellement dû au mode de réalisation même du vêtement.

En outre, les doudounes de randonnées ne sont pas créées comme les autres vêtements. En effet, les vêtements classiques n’ont qu’une seule couche isolante et robuste. Quant aux doudounes, elles sont conçues en deux parties différentes afin de procurer des performances thermiques accrues. La première partie, composée du rembourrage, est compressée contre une paroi. Cette paroi encore appelée enveloppe représente la deuxième partie. De plus, le type de tissu utilisé pour réaliser la paroi est très fin et solide, ce qui permet de garder le duvet en place. Ce tissu permet également de bonifier la compressibilité et la douceur des doudounes.

Qu’entend-on par le « pouvoir gonflant d’une doudoune » ?

Les doudounes ont pour fonction de maintenir au chaud. Cependant, comment savoir si elles sont chaudes ? Tout se fait à l’intérieur de la doudoune, avec son isolant. Qu’il soit naturel ou synthétique, cet isolant permet de bloquer l’air entre les deux parois du vêtement. Ainsi, lorsque l’air est chauffé par le corps, il est retenu par l’isolant et permet de garder le corps au chaud. La facilité d’isolation d’air, principalement pour le duvet s’appelle le « pouvoir gonflant d’une doudoune en cuin ».

Afin de définir le pouvoir gonflant du duvet, il suffit de mettre une petite quantité de duvet dans un cylindre avant de comprimer l’échantillon. La quantité que reprendra l’échantillon après la compression sera son niveau en cuin. Par conséquent, plus le pouvoir gonflant de la doudoune est élevé, plus elle pourra confiner l’air et sera chaude.

Bien choisir sa doudoune : quels sont les autres critères ?

Mis à part l’isolation de la doudoune, il est important de prendre en considération d’autres critères pour affiner sa recherche.

Poches et capuche

Le positionnement des poches, leur nombre, l’existence d’une capuche ou encore la possibilité de l’enlever, font d’une doudoune, un vêtement compatible avec ses besoins ou non. La capuche protège le corps du froid et du vent, de même que des averses passagères. Quant aux poches, leur disposition sur la doudoune doit s’ajuster à tous les besoins.

Le tissu extérieur

Tout aussi indispensable que les poches ou la capuche, le tissu extérieur de la doudoune est un point majeur dans sa conception et ne doit pas être négligé. Le tissu extérieur est naturellement solide, fin et permet de garder en place l’isolant sans pour autant ajouter de poids à l’ensemble de la doudoune.

Articles similaires

Lire aussi x