Catégories

L’investissement immobilier : misez sur un actif tangible en temps de crise

L’investissement immobilier : misez sur un actif tangible en temps de crise

Bien qu’il existe plusieurs secteurs où on peut investir, celui de l’immobilier apparaît comme l’un des plus rentables. Toutefois, comme ce fut d’ailleurs le cas pour tous les autres secteurs, la crise sanitaire a fortement freiné les activités des investisseurs immobiliers.

Malgré cela, il reste prometteur d’autant plus qu’il concerne des biens immobiliers. Contrairement à des domaines comme celui de la bourse ou de la crypto monnaie où l’on investit sur des actifs non concrets, l’immobilier bénéficie également d’un avis favorable auprès de ses acteurs grâce à sa tangibilité.

A lire en complément : Les meilleures méthodes pour entretenir et rénover efficacement votre toiture

Un actif tangible : qu’est-ce que c’est ?

Lorsqu’on parle d’un bien ou d’un actif tangible, il s’agit d’un placement que l’on peut toucher. Au nombre de ces secteurs ou placements, l’immobilier occupe une place de choix. En temps de crise, les investisseurs avertis se pencheront sur ce type d’investissement pour préserver leur capital malgré tout. Or acquérir des biens immobiliers n’expose pas l’investisseur à une perte totale car même s’il ne loue pas son bien, ce dernier lui appartient toujours et sa valeur pourrait même augmenter avec le temps.

Il importe de rappeler cependant que le placement immobilier ne peut en aucun cas s’évaporer en cas de fluctuation. Il s’agit donc d’un investissement sûr qui garantit une rentabilité très efficace. Une forme de porte de secours qui vous permet de répondre aux problèmes auxquels vous ferez face dans le futur.

A voir aussi : Confinement et immobilier : les règles et autorisations

Peut-on disposer de son placement à tout moment ?

En cas de crise, l’immobilier permet en fait à l’investisseur d’avoir une valeur refuge. Ce type d’investissement couvre les aléas et rassure l’investisseur. Partant de ce principe, il ne peut donc faire objet de restrictions quand le besoin de l’utiliser se fait sentir. L’on peut céder le bien et le convertir en fonds monétaire.

immobilier actif tangible

Par ailleurs, il est important de notifier que parmi les actifs immobiliers, l’investissement dans la pierre a tout son avantage. Elle est valorisée selon la période économique et selon sa stabilité. Aussi, l’investissement dans la pierre est très rentable et sécurisant sur le long terme parce que la demande du logement demeure. Les vendeurs et acheteurs couvriront alors le marché.

Comment un actif tangible peut-il prémunir contre la crise ?

Chaque investisseur, quel que soit le domaine où il investit, vise à avoir un gain, par conséquent, optimise son chiffre d’affaires. Il devient de ce fait important de bien choisir le secteur où on souhaite investir. Au rang de ceux, figure l’immobilier. Toutefois, pour le rentabiliser, vous devez mettre un accent particulier sur la forme d’investissement et sur votre stratégie. Pour réduire par exemple les coûts chez le notaire, il est préférable d’investir dans l’immobilier ancien.

Il n’est pas exclu que le prix d’achat serait établi selon l’état du bien immobilier même si celui-ci est généralement bas. Il est plus facile de récupérer son investissement après travaux dans la location. Avec ce type d’actifs, vous avez la possibilité de réajuster les coûts en fonction de la crise qui sévit. Ce qui vous permet de toujours récupérer votre investissement et de faire des bénéfices une fois que la vie aurait repris son cours normal.

En somme, investir dans le secteur immobilier en temps de crise pourrait être avantageux. Il ressort de ce qui précède que la pierre apparaît comme l’un des investissements par excellence pour sécuriser son capital.

Les avantages fiscaux de l’investissement immobilier

En plus des avantages cités précédemment, l’investissement immobilier offre aussi des avantages fiscaux non négligeables. Effectivement, l’État encourage les investissements dans le secteur de l’immobilier, car cela permet d’avoir un impact positif sur l’économie nationale. Pour cela, il a mis en place plusieurs dispositifs pour inciter les particuliers à investir dans ce domaine.

Le premier dispositif est la loi Pinel qui permet aux contribuables français de réduire leur impôt sur le revenu en achetant un bien immobilier neuf qu’ils louent ensuite pendant une durée minimale de 6 ans. Cette réduction varie en fonction de la durée de location et du montant investi.

Le deuxième dispositif est celui du déficit foncier qui s’adresse plutôt aux propriétaires désirant effectuer des travaux importants sur leur bien locatif ancien ou vacant. Ce régime permet au propriétaire-bailleur de déduire les charges liées aux travaux (intérêts d’emprunt inclus) qu’il effectue sur son bien locatif existant dans sa totalité dès lors que ces dernières sont supérieures aux revenus tirés par le logement.

Il y a aussi le statut LMNP (Loueur Meublé Non Professionnel), qui consiste à acheter un logement meublé destiné à être mis en location et bénéficier ainsi d’un cadre fiscal avantageux : amortissement du prix d’achat et des frais annexés, récupération totale ou partielle de la TVA sur l’achat et les travaux effectués, déduction des frais liés à la location du bien.

Tous ces avantages fiscaux permettent de baisser considérablement le coût d’un investissement locatif et ainsi favoriser l’accessibilité pour tous. L’investissement immobilier est donc un choix judicieux qui peut s’avérer être très rentable si on sait comment profiter de ses avantages.

Les éléments clés à considérer avant de se lancer dans l’investissement immobilier

Pour se lancer dans l’investissement immobilier, vous devez prendre en compte certains éléments clés. La situation géographique du bien est un critère primordial à considérer. Vous devez choisir une zone dynamique où la demande locative sera forte et assurera ainsi une rentabilité optimale sur le long terme.

Il faut aussi tenir compte des frais annexes liés à l’achat d’un bien immobilier : frais de notaire, frais d’agence immobilière ou encore les coûts pour effectuer des travaux si nécessaire. Vous devez réaliser une estimation complète pour éviter toute mauvaise surprise.

Vous devez vérifier que le logement respecte toutes les normes en vigueur afin d’éviter tout souci lors de sa mise en location (norme thermique RT 2012 ou BBC notamment).

Il faut aussi être vigilant quant au choix du type de bien immobilier (appartement ou maison) et aux caractéristiques spécifiques recherchées : proximité des transports en commun, par exemple.

Avant toute acquisition, il est recommandé d’étudier tous les aspects financiers relatifs au projet : capacité financière personnelle disponible pour investir dans cet actif tangible ainsi que la durée envisagée pour ce placement ; comparaison avec les autres options disponibles sur le marché financier ; prise en compte du risque encouru, etc. Cela permettra alors d’avoir une vision globale et sereine avant tout engagement financier conséquent.

L’investissement immobilier est donc un choix judicieux qui doit être effectué après avoir analysé avec soin toutes les variables et options disponibles. Si vous êtes prêt à franchir le pas, n’hésitez pas à solliciter l’avis d’un professionnel du domaine de l’immobilier pour vous guider au mieux dans votre projet.

Articles similaires

Lire aussi x