Catégories

Quelle est la durée optimale d’un emprunt pour de l’investissement locatif ?

Quelle est la durée optimale d’un emprunt pour de l’investissement locatif ?

Le dispositif Pinel est prolongé pour être en vigueur jusqu’au 31 décembre 2022, les taux d’intérêt des prêts locatifs sont bas. La demande de logement continue sur sa tendance haussière…ne seraient-ce pas là les bons signaux qui disent qu’il faut investir dans l’immobilier locatif ?

Les modalités d’un prêt locatif en bref

 

A lire aussi : Pourquoi Saint-Étienne est la ville où investir en immobilier ?

Il y a certes un certain nombre d’autres paramètres à étudier avant de se lancer dans la grande aventure d’investissement dans l’immobilier locatif. Mais avant tout, il est primordial d’analyser avec minutie les modalités du crédit locatif que vous allez contracter. Durée optimale de l’emprunt, mensualités et taux d’intérêt…tels sont les paramètres de base à étudier.

Une forte corrélation lie ses trois éléments et chercher à optimiser l’un ou l’autre d’entre eux revient a toujours un impact sur les autres. En d’autres termes, il faut se poser la question : combien êtes-vous prêt à payer pour un crédit d’un certain montant ? Et pendant combien de temps seriez-vous capable de supporter comme charge une certaine mensualité ?

A lire en complément : Loi Carrez : le mesurage obligatoire des logements en copropriété

Les avantages d’un prêt locatif courte durée

Chez la grande majorité des banques, la durée d’un prêt immobilier classique s’étale sur 5 à 25 ans. En moyenne, les clients souscrivent à un prêt immobilier qui dure 19 ans. La durée moyenne pour les prêts en vue d’un investissement locatif dure un peu moins. Cela dit, cela ne change rien au principe de corrélation entre la durée du prêt, de son intérêt et de ses mensualités.

Un prêt immobilier d’une courte durée vous fait bénéficier d’un taux d’intérêt très bas. Le revers de la médaille est que pour vous acquitter de vos dettes sur cette courte durée, les mensualités seront élevées. De ce fait, à l’échéance du contrat courte durée, le crédit vous aura coûté moins cher.

Disons que vous avez souscrit à un crédit de 100 000€ à un taux de 1.22% pour une durée de 10 ans. Au bout de ces 10 ans, vous aurez payé 101 220€ avec 843€ de mensualités. Il est possible de supporter une telle mensualité, car il ne faut pas oublier que le bien est à louer donc génère normalement un revenu régulier.

L’avantage d’un prêt locatif longue durée

Le taux d’intérêt augmente en parallèle avec la durée de l’échéance du contrat. Le plus grand avantage de souscrire un prêt immobilier locatif de longue durée est la souplesse au niveau des mensualités. Effectivement, dans ce cas de figure, le montant des mensualités est plus faible et relativement négociable. Le taux d’intérêt l’est moins, et le poids de ce dernier se fait ressentir dans le coût total du crédit.

Il n’est pas rare de voir un taux d’intérêt qui grimpe jusqu’à 2.8% pour un prêt immobilier locatif sur 25 ou 30 ans. En empruntant 100 000€ à ce taux, vous payerez 128 000€ à l’échéance du contrat. Pour une durée de 25 ans, la mensualité serait de 426.6€ par mois. Pour une durée de 30 ans, elle serait de 355.5€.

En somme, la durée optimale pour un emprunt pour l’investissement locatif dépend surtout de votre capacité de remboursement. Cette dernière dépend de vos revenus et des loyers générés par le bien que vous louez.

Quel prêt immobilier pour un investissement locatif ?

L’immobilier est encore et toujours le placement préféré des Français. Et cela peut parfaitement se comprendre tant il est avantageux. Si vous avez les moyens de vous lancer dans un bon projet immobilier, vous pourrez facilement faire des bénéfices sur le long comme sur le court terme. Mais pour financer un investissement locatif, il va être essentiel de réussir à trouver un prêt intéressant. Mais aussi de bien étudier le marché de l’immobilier.

Nous ne pouvons que vous recommander de suivre le lien précédent. Vous aurez accès à un excellent site qui vous dispensera les meilleurs conseils pour vos investissements dans l’immobilier. Vous pourrez en apprendre davantage sur le marché, et facilement repérer les endroits où l’investissement immobilier peut vous être le plus profitable en France. Certaines villes peuvent vous permettre d’obtenir des loyers plus intéressants, par exemple.

Vous apprendrez également comment obtenir le prêt le plus intéressant auprès d’un établissement financier. Non seulement, vous apprendrez à négocier un prêt, mais vous trouverez également les établissements les plus intéressants pour votre emprunt. En suivant les conseils de ce site, vous pourrez également apprendre à négocier un bien immobilier, et trouver les meilleurs moyens d’optimiser un bien une fois que vous le possédez.

Comment obtenir un prêt immobilier pour du locatif ?

Généralement, les établissements financiers accordent des prêts immobiliers pour un projet locatif si vous êtes déjà propriétaire. Mais certains établissements n’ont pas cette condition. Il y a cependant des règles générales qui s’appliquent à toutes les formes de prêts. Par exemple, vous devrez obligatoirement être majeur, et résider en France. Surtout si vous ne vous adressez pas à une banque internationale pour votre emprunt.

Il faudra également justifier d’un revenu stable qui vous permette de pouvoir facilement rembourser facilement le montant du prêt. Mais aussi les intérêts. Généralement, les banques demandent à ce que vous gagniez au moins trois fois le montant que vous devrez rembourser chaque mois. Sans cela, vous risquez de ne pas voir votre prêt accordé. Il faudra également justifier d’un bon passif en matière de crédit, et ne pas être interdit bancaire.

Vous pouvez parfaitement vous tourner vers un investissement locatif sans apport. Cependant, il faudra justifier d’un excellent dossier auprès de l’établissement financier. En arrivant avec un projet immobilier solide, dans une zone où vous louerez facilement, vous avez toutes les chances de votre côté.

Les critères à prendre en compte pour choisir la durée d’emprunt idéale

Pour choisir la durée d’emprunt idéale pour votre investissement locatif, vous devez prendre en compte certains critères. Pensez à bien considérer le niveau des taux actuels sur le marché. Si les taux sont bas, il peut être judicieux de souscrire un emprunt à long terme afin de profiter d’un faible coût du crédit.

Un autre critère important est la durée de location que vous souhaitez proposer aux potentiels locataires. Si vous envisagez une location de courte durée ou saisonnière, une durée plus courte pour l’emprunt pourrait être adaptée.

Pensez à bien réfléchir à vos objectifs financiers sur le long terme. Si vous souhaitez rentabiliser rapidement votre investissement et rembourser rapidement votre prêt immobilier, une durée plus courte sera recommandée. En revanche, si votre priorité est plutôt la constitution d’un patrimoine immobilier sur plusieurs décennies et que le rendement locatif n’est pas crucial pour vous dans l’immédiat, un prêt à plus longue échéance s’impose.

Dernière chose à prendre en compte : les mensualités que vous êtes capables d’assumer chaque mois sans mettre en péril vos finances personnelles. Il ne faut pas oublier qu’une période trop importante peut plomber vos finances pendant des années au risque de tout perdre, y compris votre bien immobilier acquis grâce à ce même prêt. L’idéal étant donc toujours cette fameuse formule bénéfique qui permettra à la fois de rembourser son prêt immobilier sans se mettre en danger et surtout de générer des revenus réguliers grâce à l’investissement locatif.

Les risques à éviter en fonction de la durée d’emprunt choisie

Une fois que vous avez choisi la durée d’emprunt qui convient le mieux à votre situation, il faut prendre en compte les risques liés à ce choix. Voici quelques éléments à considérer pour éviter ces risques :

Si vous optez pour une période courte pour votre emprunt, cela signifie que vos mensualités seront plus élevées, mais cela peut aussi signifier des intérêts moins importants et donc un investissement rentabilisé plus rapidement. Cette stratégie comporte aussi des risques.

Par exemple, si vos locataires quittent le logement ou n’arrivent pas à payer leur loyer pendant plusieurs mois, cela pourrait affecter gravement votre capacité financière à rembourser les mensualités du prêt immobilier sur une période aussi courte.

Un emprunt sur une période plus longue offre des mensualités moins élevées, mais implique aussi des intérêts plus élevés. Il faut être conscient que l’investissement ne sera pas rentabilisé avant plusieurs années.

Il y a aussi un autre inconvénient majeur : si vous êtes engagé dans une telle durée d’emprunt et souhaitez vendre le bien acquis en cours de route sans avoir terminé de rembourser l’intégralité du crédit immobilier contracté au départ, alors là encore, attention aux difficultés financières qui peuvent surgir !

Pour minimiser ces deux types de risques selon la durée d’emprunt choisie, il faut être vigilant et bien préparer son investissement immobilier locatif. Vous pouvez, par exemple, régulièrement surveiller le marché pour voir si les loyers ne baissent pas ou si des travaux s’imposent sans que l’on ait pu anticiper leur coût.

Il est aussi recommandé de se constituer une réserve financière suffisante afin de pouvoir faire face aux imprévus tels qu’une ou plusieurs périodes sans locataire dans votre logement. Pensez à toujours respecter les obligations légales liées à la location immobilière (soumises aussi à une réglementation spécifique) pour éviter tout litige avec vos locataires pouvant perturber durablement le remboursement du prêt immobilier contracté dès le départ.

Articles similaires

Lire aussi x